Les avis sur : sophie la girafe est-elle toxique ?

Les avis sur : sophie la girafe est-elle toxique ?

Quels reproches peut-on faire à notre Sophie nationale?

Voici les avis de quelques lecteurs de notre blog concernant les très célèbres jouets de la marque Vulli : Sophie la Girafe.

Avis de Laura, 32 ans, mère de 3 enfants

« A part la présence jugée légèrement trop élevée de nitrosamine selon l'association de consommateurs UFC Que Choisir, je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à Sophie la Girafe, à part d'être dans les clous au niveau des lois françaises et européennes.

Alors qu'il ne s'agit que de précurseurs de nitrosamine contenus dans la célèbre girafe, et non de nitrosamine pure, je me pose des fois la question de savoir pourquoi les journalistes et les médias prenaient tant de plaisir à rabaisser une marque ou un modèle en particulier. Surtout qu'il s'agit là d'un objet entièrement produit en France, dans les Vosges, à la main, et qu'avec des produits naturels comme le bois d'hévéa ou la peinture alimentaire ! »

Avis de Maxime, 45 ans, sans enfant

« Plus rien ne m'étonne aujourd'hui, et j'ai beaucoup de mal à croire que des jouets peuvent encore être 100% français dans un monde où tout se délocalise et où toutes les données nous trompent.

Mais concernant notre Sophie nationale, faut pas pousser, on sait tous qu'elle reste l'un des seuls jouets à être clean pour nos enfants ! Les nombreux tests de laboratoire sont très exigeants et le rythme de production de ces mascottes est particulièrement lent et fastidieux, tellement la marque Vulli veille à la sécurité des p'tits : qu'on critique une autre marque je veux bien, mais si on s'attaque à celle-ci, plus rien n'a de sens ! »

Avis d'Angélique, 21 ans, enceinte de 7 mois

« Je ne sais pas si j'attends une fille ou un garçon, ce sera la surprise ! Mais quoi qu'il en soit, j'ai déjà préparé sa chambre, ça sera aux couleurs de Sophie la Girafe ! Ni typée fille, ni vraiment garçon, ses couleurs sont très douces et naturelles, et comblent aussi bien les filles que les petits mecs ! Dans les tons beige, blanc et blanc cassé, j'ai hâte de faire mâchouiller la girafe à mon nouveau-né.

Je n'ai absolument aucune appréhension envers la marque que je connais par cœur et dont mes parents étaient déjà des précurseurs ! Les critiques et les polémiques ne m'intéressent guère, je sais malgré mon jeune âge faire la part des choses. Et je sais aussi que le bacon, la bière, la charcuterie ou tout ce qui est cuit au barbecue et susceptible d'être grillé (comme les toasts) contiennent beaucoup plus de nitrosamine qu'un jouet qui respecte à la lettre toutes les analyses médicales nécessaires pour être commercialisée !»

Avis de Loïc, 56 ans, père de 2 enfants et grand-père d'un jeune bébé

« Sophie la Girafe ! Ca date ! Elle a mon âge ! Je me souviens encore des premières girafes commercialisées dans les années 61 : elles étaient atypiques et faisaient fureur auprès des jeunes mamans ! »